Les règles du Monopoly

Principe du Monopoly

Le Monopoly est un jeu de société de plateau dont le but est de ruiner ses adversaires. Pour cela, les joueurs procéderont à l’achat et à la vente de propriétés. Le but final est comme le nom du jeu l’indique de parvenir à une situation de monopole. Le Monopoly se joue au tour par tout via un lancé de dés. Le hasard joue donc une part importante dans le résultat final du jeu.

Monopoly Classique 2014-2017

Matériel de jeu

Une boîte de Monopoly contient un plateau de jeu carré dont le contour est bordé de cases. La plupart des cases composant le plateau symbolise des propriété ou des gares qu’il faudra acheter et vendre tout au long de la partie. On retrouve également les pions. Dans le jeu original de Charles Darrow en 1935, les pions étaient de simples pions colorés en bois. On trouvait alors 7 couleurs : bleu, jaune, rouge, vert, violet, noir et blanc). Ces pions de couleurs ont par la suite été remplacés par des objets miniatures devenu mondialement célèbre : dé à coudre, chapeau haut-de-forme, botte, automobile, navire de guerre, terrier écossais, et, 2 ans plus tard, la brouette. Dans les éditions spéciales, ces pions peuvent être personnalisés en fonction de la culture locale (objets célèbres, gastronomie…) ou encore de l’univers culturel (personnage de films, dessins animés…). Une boite de monopoly contient également des billets factices représentant la monnaie du jeu, 32 maisons, 12 hôtels, des cartes, et 2 dés. Il est possible de jouer au Monopoly à 2 joueurs jusqu’à 8 maximum. Plus le nombre de joueur est élevé, plus la partie sera longue. En effet, à 8 joueurs, la partie pourrait facilement durer une dizaine d’heures.

 

Règles officielles du Monopoly

Déroulement du jeu

Une partie de Monopoly se déroule au tour par tour où les joueurs jouent les uns après les autres en suivant l’ordre des aiguilles d’une montre. Les joueurs utilisent les 2 dés ordinaires à 6 faces. Chaque joueur lance les dés, avance son pion sur le parcours en fonction de la valeur qu’il a obtenu, puis effectue une action en fonction de la case sur laquelle il est arrêté :

Cases Propriétés

  • Le joueur tombe sur un terrain, une gare ou un service public qui n’appartient à personne : il peut s’il le souhaite, en devenir propriétaire. S’il fait le choix de ne pas acheter, le banquier met alors le terrain aux enchères.
  • Le joueur tombe sur un terrain, une gare ou un service public qui lui appartient : rien ne se passe. Le joueur suivant lance alors ses dés.
  • Le joueur tombe sur un terrain, une gare ou un service public qui appartient à un adversaire : il doit alors lui payer un loyer correspondant à 1 nuitée. Le montant de la location est fixée sur la carte de propriété détenu par le propriétaire. Si la case correspond à un terrain, une gare ou un service public hypothéqué, le joueur ne doit rien payer au propriétaire.

Autres cases

  • Le joueur tombe sur la Case Chance : il tire la carte Chance placé sur le haut de la pile prévu à cet effet. Comme son nom ne l’indique pas, les cartes “Chances” ne sont pas forcément synonyme de “bonnes chances” : La carte “Chance” peut en effet générer une amende pour le joueur. Le terme “Chance” dans les éditions françaises est un faux-ami puisqu’il s’agit d’une adaptation de l’anglais “Chance” qui signifie hasard et donc pas nécessaire un bon hasard 🙂
  • Le joueur tombe sur une Case Caisse de Communauté : il doit alors tirer la 1ère carte Caisse de Communauté de la pile.
  • Le joueur tombe sur la Case Taxe de luxe : Pas de chance, il doit payer le montant correspondant à la banque.
  • Le joueur passe sur la Case Départ : S’il s’arrête exactement sur cette case, il gagne 400 monos (monnaie fictive du Monopoly). S”il ne fait que passer par cette case, il ne gagne que 200 monos.
  • Le joueur s’arrête sur la Case Impôts sur le revenu : il doit alors payer 200 mono (ou 10% de son patrimoine) à la banque.
  • Le joueur tombe sur la Case Allez en Prison : Il doit directement se rendre en prison sans passer par la case départ et donc sans toucher les 200 ou 400 monos prévus normalement.
  • Le joueur arrive sur la Case Simple visite : Il s’agit d’une case neutre sans action particulière. Il s’agit d’une simple visite de courtoisie aux prisonniers.
  • Le joueur tombe sur la Case Prison : il applique les règles pour en sortir, et dans l’édition Monopoly, règles maison, il ne perçoit plus ses loyers.
  • Le joueur s’arrête sur la Case Parc gratuit : En fonction des éditions du Monopoly, cette case a un effet différent. Initialement, il s’agissait d’une case neutre sans action. Toutefois dans les dernières éditions (depuis 2004), il s’agit d’une case où l’on peut récupérer les sommes générés par le règlement des impôts et amendes.

Les terrains sont groupés par couleur qui correspondent à des quartiers de ville. Dès qu’un joueur est en possession de l’ensemble des terrains d’un même quartier et donc qu’il jouis d’un statut de monopole, il pourra y construire des maisons et des hôtels. Un hôtel correspond à 5 maisons.

Case Prison

Comme vu précédemment, la Prison fait partie intégrante du jeu du Monopoly. S’il tombe sur la case correspondante, ou s’il tire une mauvaise carte Chance, le joueur pourra se retrouver en prison avec l’impossibilité d’avancer dans le jeu. Il existe exactement 3 scénarios qui peuvent pousser le joueur à devenir détenu en prison :

  • Le joueur s’arrête sur la case : Allez en prison ;
  • Le joueur fait 3 fois de suite, un double de dés (1+1, 2+2; 3+3 …) ;
  • Le joueur pioche une carte “Chance” qui l’invite à se rendre en prison

Lorsqu’un joueur est détenu en prison, il pose son pion sur la case Prison et ne peut plus avancer dans la partie. Pendant ce temps de détention, il ne joue pas ; il attend son tour jusqu’à ce que sa peine soit terminée et qu’il soit libéré de prison. Ainsi, lorsqu’il est en prison, le joueur ne perçoit plus les loyers de ses terrains. Si un adversaire dispose d’une carte de sortie de Prison, le prisonnier pourra lui acheter à un montant négocié.

Il existe plusieurs méthodes qui permettent de sortir de prison au Monopoly :

  • Le joueur prisonnier détient la carte : Vous êtes libéré de prison qu’il peut acheter à un adversaire ou qu’il peut avoir dans son patrimoine) ;
  • Lors de son tour de jeu, le joueur fait double dés (1+1, 2+2…) ;
  • Le joueur s’acquitte d’une caution de 50 monos

La durée de détention maximale est de 3 tours. S’il n’a pas réussi à sortir de prison à ce moment là (via un double dés par exemple), le joueur sera alors dans l’obligation de payer le montant de la caution fixée à 50 monos.

Fin de la partie de Monopoly

Une partie de Monopoly s’arrête lorsqu’un joueur (le vainqueur) est le dernier joueur à ne pas avoir fait faillite. A ce moment là, le joueur se retrouve en situation de monopole puisqu’il détient l’ensemble des propriétés du jeu.

plateau monopoly

Plateau de jeu

Le plateau de jeu dispose de 40 cases. On considérera que la Case “Départ” sera la case n°0. La dernière case (n°39) correspond généralement à la célèbre et redoutée “rue de la paix”.

Les autres cases phares du jeu sont “Simple Visite” à la case n°10 et “Prison” à la case n°30.

Les noms des cases peuvent varier en fonction des différentes éditions du jeu.